L’Islande terre d’accueil, des séparations, la LPL aux couleurs catalanes, des tweets qui passent pas, beaucoup de bagarres… C’est le récap’ esport de la semaine !

BUSINESS / Riot Games signe un partenariat pluriannuel avec Verizon

À l’occasion de l’annonce de la tenue du Mid-Season Invitational 2021 sur League of Legends et de la phase 2 des Masters du Valorant Champions Tour, Riot Games a confirmé la signature d’un important partenariat pluriannuel avec Verizon, groupe considéré l’un des principaux fournisseurs mondiaux de produits et services de technologie, de communications, d’informations et de divertissements, faisant de ce dernier le partenaire officiel 5G des gros événements esport mondiaux du calendrier de League of Legends et VALORANT.

LEAGUE OF LEGENDS / Le MSI change de format pour 2021

Une nouvelle qui a été accueillie avec soulagement du côté des fans de la scène compétitive de League of Legends : le Mid-Season Invitational aura bien lieu en 2021. Créé en 2015, le Mid-season Invitational est le premier événement international de la saison de compétition et regroupe les champions de chaque ligue régionale (LEC, LCS, LCK, LPL, etc.). Malheureusement, l’édition 2020 n’a pas pu se tenir à cause de l’épidémie de COVID-19 et des différentes mesures sanitaires prises par l’ensemble des pays ; initialement prévu au mois de mai et repoussé une première fois en juillet, Riot Games avait dû prendre la décision de ne pas maintenir le MSI en 2020.

VALORANT / Les Masters Stage 2 du Valorant Champions Tour également en Islande

Riot Games a annoncé que les Masters Stage 2 du Valorant Champions Tour aura lieu du 24 au 30 mai, également à Reykjavik, en Islande. Les VALORANT Champions Tour (VCT) Masters Reykjavik, qui commenceront le lendemain, le lundi 24 mai, seront le premier événement esport VALORANT à proposer une compétition internationale en direct : les 10 meilleures équipes au monde se disputeront une place lors des VALORANT Champions, plus tard dans l’année. Les VCT Masters Reykjavík se concluront par une finale prévue pour le 30 mai.

LEAGUE OF LEGENDS / Reginald écoperait d’une amende de 5000$ pour son tweet

Il y a plusieurs jours, nous apprenions qu’une grande partie des propriétaires de ces équipes LCS auraient demandé à Riot Games de supprimer la règle sur le quota d’imports au sein d’une équipe (mis en place en 2014/2015 pour protéger les ligues régionales, le règlement oblige les équipes à aligner au minimum 3 joueurs ayant la résidence nord-américaine) ; cette demande a bien évidemment comme objectif de permettre aux équipes LCS d’aligner plus de deux imports en même temps, voire même de titulariser un cinq 100% étranger, sans le moindre joueur nord-américain ou compétiteur bénéficiant à ce jour du statut de résident.

RAINBOW SIX / Kayak signe chez G2 à la place de Pengu

Vingt-quatre heures après avoir annoncé le départ de Pengu de son équipe Rainbow Six, G2 Esports a présenté son remplaçant, Kayak. De jeune pousse de la scène britannique récemment arrivée parmi les gros poissons du Rainbow Six international à Samourai chez G2. L’écurie espagnole n’aura pas fait durer le suspens plus longtemps et c’est un jour après avoir annoncé que Pengu quittait le navire qu’elle a officialisé l’arrivée de Jordan « Kayak » Morley dans ses rangs.

DIVERS / La Gamers Assembly 2021 : la liste des tournois

La Gamers Assembly revient en 2021 du 3 au 5 avril avec une nouvelle formule hybride mêlant animations sur site et 5 tournois en ligne. Les responsables de la Gamers Assembly 2021 a dévoilé la liste des tournois qui auront lieu du 3 au 5 avril, des tournois 100 % online et surtout 100 % gratuits (sous réserve de l’accord de l’éditeur), avec du Fortnite, League of Legends, Rocket League, Trackmania et FIFA.

COUNTER-STRIKE : GO / G2 se sépare de kennyS et rappelle ⁠JaCkz⁠

La star du sniper française est mise sur le banc par G2 Esports après quatre années de bons et loyaux services. Elle sera remplacée par une autre vedette de la scène tricolore : Audric « ⁠JaCkz⁠ » Jug. Ce transfert a été officialisé tard hier soir et il a de quoi surprendre. Si on savait que l’équipe se cherchait et avait du mal à trouver son rythme de croisière, les derniers mouvements opérés posent tout de même question.

LEAGUE OF LEGENDS / Le FC Barcelone pourrait débarquer très bientôt en LPL

Déjà présent notamment sur Rocket League et sur Pro Evolution Soccer, le FC Barcelone, club de football qui évolue dans le championnat d’Espagne, pourrait élargir ses horizons esportifs d’ici ces prochaines semaines. Déjà, en aout 2020, le FC Barcelone avait conclu un contrat de collaboration/coopération avec Tencent, conglomérat multinational chinois spécialisé dans la télécommunication qui possède notamment Riot Games, le studio derrière League of Legends. À travers ce partenariat, le FC Barcelone cherchait également à se diversifier ses activités et avaient comme projet, notamment, d’éventuellement se lancer sur League of Legends par le biais d’une équipe de la LPL.

VALORANT / La DfuseTeam va bientôt libérer son équipe Valorant

Au lendemain de leur qualification pour les Masters du Valorant Champions Tour, la direction de DfuseTeam annonce le départ prochain de son équipe Valorant. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, Dfuse nous informe que le conte de fées s’est transformé en cauchemar, la structure a dû faire face à d’importants problèmes administratifs et contractuels, qu’il y a eu d’importantes erreurs stratégiques ; aucun détail n’a été donné sur la nature exacte des problèmes rencontrés par Dfuse.

LEAGUE OF LEGENDS / G2 triomphe de Rogue et prend la tête

Le Spring Split du League of Legends European Championship est entré ce week-end dans sa septième et avant-dernière semaine de compétition. La veille au soir, G2 Esports et Rogue se sont affrontées pour le contrôle de la première au classement général de cette saison régulière. Au match aller, les G2 avaient eu besoin de 50 minutes pour venir à bout des Rogue, faisant ainsi de cette rencontre la plus longue, palpitante et épique du split, mais ce match retour fut tout autre, puisque les G2 ont réussi sans trop de difficulté à s’imposer en moins de 30 minutes.